Joie

Clara Magnani

A la mort de son père Giangioacomo - dit « Gigi » -, Elvira découvre un manuscrit inachevé. Le scénario d'un film ? Quelques pages, et le nom de Clara apparaît. La fille comprend qu'il ne s'agit pas d'un personnage de fiction. Nous sommes en 2014. C'est la fin de l'été, un été romain comme on les aime. Et une histoire d'amour se devine entre un homme mûr et une femme plus jeune. Gigi, cinéaste, est marié à Irma, une historienne qui mène sa vie de son côté. Clara, journaliste belge, est l'épouse de Ron, un scientifique réputé. Pour vivre leur relation, ils créent une boîte mail exclusivement réservée à l'autre. Il y aura les mots de Gigi, puis ceux de Clara dans son « journal d'absence », où raconter la beauté et la plénitude de cet amour caché... Lire la suite

176 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 14 x 18.3 cm

Citation presse

Libération : Joli premier roman, taillé comme un bijou.

Le comité a aimé

Un brin joueuse, la romancière Clara Magnani a décidé pour son premier roman de publier sous pseudonyme et de cacher son identité. Elle brouille encore un peu plus les pistes par le choix d'un prénom identique à celui de son héroïne. Tout ce que vous saurez d'elle, c'est que Clara Magnani vit à Bruxelles. Mais en lisant ce livre réjouissant, vous apprendrez des choses plus palpitantes. Vous découvrirez l'essentiel : une plume sobre et subtile et un don manifeste pour décrire des moments de vie, qu'il s'agisse de l'histoire familiale de Gigi, marquée par le fascisme et le combat des partisans, ou à cet amour de la maturité, partagé entre abandon, sensualité, émerveillement, rires, mais aussi passion pour le cinéma et les idées. Le journal de Clara dévoilera une femme amoureuse, qui réussit à faire coexister sa vie de mère, ses ambitions de journaliste et ce souffle de joie que fut pour elle la rencontre avec Gigi. Grâce et délicatesse au rendez-vous.

1er chapitre de Joie

Haut de page