L'Empire de l'or rouge

Jean-Baptiste Malet

Soyons des consommateurs avertis !

En Provence, une usine de sauce tomate est alimentée et gérée depuis des années par une coopérative de producteurs. Jusqu'au jour où elle est rachetée par des Chinois. Lesquels vendent aux enchères la plupart des machines pour exploiter des fûts de concentré fabriqué en Chine dont ils se servent pour fabriquer différents produits transformés, toujours sous la marque qui sent bon la lavande et l'authenticité. Intrigué par cette sombre affaire, Jean-Baptiste Malet se lance dans une enquête planétaire sur une matière première consommée sous une forme ou sous une autre par l'ensemble de l'humanité, sur tous les continents : la tomate. Il découvre que celle-ci a permis de bâtir des empires financiers, d'abord aux Etats-Unis avec la célèbre marque de ketchup Heinz, puis en Chine, deuxième producteur mondial, où les conditions de production ne manqueraient pas d'émouvoir les amateurs de sauce milanaise les plus passionnés... Un éclairage véritablement sidérant sur la mondialisation et les coulisses de l'industrie l'agro-alimentaire. Lire la suite

288 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 14 x 22 cm

Coulisses

Un fruit artificiel
« La tomate d'industrie est à la tomate fraîche ce qu'une pomme est à une poire. C'est un autre fruit, une autre géopolitique, un autre business. La tomate d'industrie est un fruit artificiellement créé par des généticiens, dont les caractéristiques ont été pensées pour être parfaitement adaptées à sa transformation industrielle. Cette tomate n'est pas ronde : elle est oblongue. (...) Elle est tellement ferme qu'elle n'éclatera jamais, même si elle est placée tout au fond de la benne, sous la masse de plusieurs centaines de kilos récoltés. » Jean-Baptiste Malet

Haut de page