Souvenirs dormants

Patrick MODIANO

Dans le Paris somnolent du début des années soixante où s'immiscent parfois les échos de la guerre d'Algérie, un jeune homme de dix-sept ans se lie à Mireille Ourousov, amie de sa mère et femme de consul. Elle l'emmène dans d'étranges établissements de la Rive gauche et de la Rive droite fréquentés par des barbouzes... En 1964, dans un café hivernal « où tous les espoirs étaient permis tant qu'il ferait encore nuit », il retrouve Geneviève Dalame, qui lui fait rencontrer successivement Madeleine Péraud et Madame Hubersen, adeptes d'ésotérisme. De toutes ces femmes que le temps figera en profils flous et perdus, celle qui le marquera le plus sera Geneviève, la « somnambule », qui donnait l'impression de « marcher à côté de sa vie ». C'est d'ailleurs la seule qu'il retrouvera, des années plus tard, au détour d'une rue, accompagnée d'un enfant... Le dernier membre de ce quintette demeurera anonyme. Il la verra tirer sur un homme dans une soirée et deviendra son complice en organisant sa fuite... L'oeuvre la plus troublante du prix Nobel 2014. Lire la suite

 | Format:

Haut de page