La loi du rêveur

Daniel Pennac

Et si la vocation d'écrivain de Daniel Pennac trouvait son origine dans sa capacité à rêver ? Après une chute accidentelle qui le plonge dans le coma, l'auteur de la saga Malaussène explore ce monde où imaginaire et réalité se confondent. Un livre singulier et déroutant en forme d'hommage à Federico Fellini.

176 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x205


Un homme rêve. Parcourant son enfance, son adolescence, sa maturité, sa vieillesse, une véritable manne onirique se libère dans son cerveau, allant d'une « inondation de lumière dont il échappe en sautillant de pierre en pierre » à l'exploration d'un village englouti sous les eaux d'une retenue hydroélectrique au côté de son fidèle – et fictif ! – ami d'enfance, Louis... En réalité, l'explosion de l'ampoule d'un appareil de projection, alors que Pennac et sa femme regardaient le film Amarcord de Fellini, a provoqué la chute de l'écrivain et son transfert, dans le coma, à l'hôpital Tenon. Ressuscité, il annonce aux siens son intention de réaliser un spectacle sur Fellini, dont il a aimé Le Livre de mes rêves, et il nous livre les secrets de sa propre vie, à commencer par son enfance niçoise.

Chapeau

Après une chute accidentelle qui le plonge dans le coma, l'auteur de la saga Malaussène explore ce monde où imaginaire et réalité se confondent. Un livre singulier en forme d'hommage à Fellini.

Haut de page