Rue des voleurs

Mathias Enard

Lakhdar est un jeune Marocain de Tanger, qui scrute avec espoir l'Europe de l'autre côté du détroit de Gibraltar, et désire sa cousine Meryem. L'unique fois où il fait l'amour avec celle-ci, son père les surprend, le bat, le chasse. Sa cavale commence. Un jour, sa route croise celle de Judit, Espagnole engagée dans le mouvement des Indignés. Il voit en elle le visage de la liberté. De sa liberté.

256 pages | Reliure souple illustrée | Format: 145x240

Chapeau

Citation presse

Verbatim

Fragments d'une époque « Ce roman est né d'une urgence : celle de décrire la violence des temps, entre révoltes arabes et crises en Europe. Il s'agit d'un roman d'aventures, d'aventures contemporaines où l'on croisera des jeunes gens perdus, d'autres qui le sont moins, des terroristes, des mendiants, des voleurs, entre Tanger et Barcelone, de part et d'autre de ce détroit de Gibraltar qui unit peut-être autant qu'il sépare. »

1er chapitre de Rue des voleurs

Haut de page