L'Envol du héron

Katharina Hagena

Dans la petite ville de Grund (Allemagne), une chorale se crée et Martha est chargée d'en raconter l'histoire. On y découvre les personnages, leurs liens, leurs difficultés à vivre et leur quête de lumière. Chacun paraît hanté par un deuil impossible... Entre poésie et fiction, ce livre de Katharina Hagena, l'auteure du Goût des pépins de pomme, explore les dimensions du deuil et tisse une intrigue atypique, mystérieuse comme on les aime.

304 pages | Reliure souple illustrée | Format: 140x205

-40%
  • 13,20 €
  • 22,00 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
7 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

On se souvient du Goût des pépins de pomme, premier roman de l'auteure, qui avait enthousiasmé la critique et séduit des centaines de milliers de lecteurs. Dans L'Envol du héron, avec cette musicalité qui n'appartient qu'à elle, Katharina Hagena nous envoûte de nouveau.

Citation texte

« Si elle évoque le sommeil et la mort, Katharina Hagena n'en réussit pas moins à composer une oeuvre alerte et pleine de vie. » Die Zeit

Pourquoi nous l'avons choisi

Le titre de son précédent livre vous dira sans doute quelque chose : Le Goût des pépins de pomme. Avec ce premier texte paru en 2009 en Allemagne, Katharina Hagena a sauté la case du coup d'essai pour se poser directement sur celle du succès mérité. Et puisque le moteur de son écriture est lié à la mémoire et à sa métamorphose - thème commun aux deux romans - l'écrivain a pris son temps avant de revenir sur le devant de la scène littéraire. Son Envol révèle (ou confirme) le goût d'une langue précise, poétique, attachée à rendre les personnages énigmatiques et fuyants. Le goût des histoires imbriquées, des chemins tracés de façon invisible par les heures et reconstruits par la mémoire singulière de chacun. Le goût, assez proustien d'ailleurs, de la vision du temps, de son oeuvre, de sa réécriture. On y pénètre un peu comme dans un rêve, un sommeil éveillé. Comme la romancière a le don de laisser de la place au lecteur, on suit autant que l'on se plaît à imaginer. Bref, on s'envole...

1er chapitre de L'Envol du héron

Haut de page