Soleil brisé

M. O. Walsh

Baton Rouge, Louisiane, 1989. Dans le quartier résidentiel de Woodland Hills, la nuit d'été, enivrée du parfum des azalées et des acacias, n'est troublée que par les moustiques, les grenouilles et, parfois, le cliquetis d'une bicyclette... Ce soir-là, alors que Lindy Simpson, quinze ans, rentre tardivement chez ses parents sur sa Schwimm ferraillante, une corde tendue en travers de la rue par un individu tapi dans les buissons fait chuter l'adolescente qui est alors frappée, bâillonnée et violée. Lindy rentre à la maison, traumatisée à vie. Quatre suspects mais aucun indice immédiat. Le premier est le narrateur de ce roman lui-même, un garçon de quatorze ans, amoureux jusqu'à l'obsession de Lindy, qu'il observe souvent à la jumelle depuis les frondaisons d'un chêne. Le deuxième, Bo Kern, est le frère laid et violent d'un beau gosse, Duke, avec lequel Lindy a abondamment flirté. Un psychiatre, bâti comme un géant, Jacques Landry, peut aussi avoir commis le forfait, tout comme son fils adoptif Jason, un ancien marginal dont la réputation de maltraiter les filles n'est plus à faire... Nul n'est arrêté ; l'été puis les années suivront leurs cours paresseux. Mais dans les esprits demeurera une tragique interrogation qui brisera de nombreuses existences : qui est le coupable du crime de Piney Creek Road ? Lire la suite

304 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 160x240

Chapeau

Citation presse

Le comit a aim

Soleil brisé est un livre à la virtuosité exceptionnelle, au réel pouvoir d'envoûtement, qu'on a baptisé « thriller » parce qu'il raconte un crime et ses suites, mais qui va bien au-delà d'une enquête policière. Car Milton O'Neal Walsh, l'auteur, sait non seulement faire partager avec le lecteur ses hésitations, ses ruminations, ses doutes, mais il sait écrire des pages d'une grande subtilité et d'une originalité absolue sur l'enfance et l'adolescence, sur les passions et les regrets qui y naissent, sur les souvenirs et leur emprise tout au long d'une vie, sur la culpabilité. « Ce roman est une réussite de la première à la dernière page. Prenez le temps de savourer ce mystère au coeur de la Louisiane » (Kathryn Stockett, auteure de La Couleur des sentiments).

1er chapitre de Soleil brisé

Haut de page