La Malédiction du Norfolk

Karen Maitland

Une fresque aux teintes de sang et d'ébène

Ce roman médiéval plein de crimes et de fureur se déroule sous le triste règne de Jean sans Terre, le frère félon de Richard Coeur de Lion. Elena, une jeune paysanne du Norfolk, doit se charger des péchés d'un seigneur qui vient de trépasser. Tandis que ce poids terrible s'abat sur ses frêles épaules, le roi confie les terres du défunt à Osborn, un ancien croisé d'une cruauté inouïe, qui a fait couler des torrents de sang en Terre sainte. C'est le début du cauchemar. Condamnée à mort pour avoir tué son bébé - crime dont elle est innocente -, Elena est sauvée par l'intendant de l'ancien seigneur, un eunuque marqué à jamais par son expérience des croisades, et expédiée dans un bordel de Norwich où se pratiquent les pires perversités, et où des fauves sont gardés dans des cages souterraines. Mais la mandragore dont Elena a hérité semble lui conférer des pouvoirs magiques... Lire la suite

656 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x220

 
  • 23,00 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
8 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Au coeur d'une Angleterre médiévale plongée dans l'obscurantisme, la jeune Elena connaît une existence mélancolique. Bientôt, croyances magiques, tortures et cruautés deviennent la toile de fond de sa morne condition.

Citation presse

Le comit a aim

L'obsession de Karen Maitland est d'éviter les anachronismes, de ne pas peindre des personnages d'aujourd'hui simplement vêtus de costumes d'époque. Voilà pourquoi ses romans sont des voyages extraordinaires non seulement dans les moeurs, mais dans les mentalités des hommes et des femmes qui vivaient au début du XIIIe siècle. Elle choisit ici une période particulièrement angoissante : fâché avec le roi Jean sans Terre, le pape Innocent III a fermé les églises ainsi que les cimetières dans toute l'Angleterre, et interdit aux prêtres de célébrer la messe ou de conférer l'extrême-onction. Ainsi s'explique la nécessité pour la jeune Elena de « manger » les péchés de son seigneur défunt, autrement dit de se charger de ses fautes non expiées. Les aventures effrayantes qui l'attendent seront placées sous le triple signe des pratiques magiques, des machinations infernales, et de l'espoir chevillé au corps des chrétiens de parvenir malgré tous les obstacles à la rédemption...

1er chapitre de La Malédiction du Norfolk

Haut de page