Richie

Raphaëlle Bacqué

« Richie » : c'est ainsi que le surnommaient ses étudiants de Sciences-Po. Cette appellation lui allait bien : le directeur de l'institution de la rue Saint-Guillaume, décédé au printemps 2012 à New York dans de troubles circonstances, était un homme de transgression, qui pensait que « pour être innovant, il faut être déviant ». Inconnu du grand public, Richard Descoings était un sujet de conversation récurrent dans le Tout-Paris. Cet énarque s'achetait la reconnaissance des plus grandes figures de l'élite auxquelles il attribuait des cours à Sciences-Po, une institution qu'il a remodelée au pas de charge, en y introduisant notamment la discrimination positive. Mais c'est sa vie privée qui suscitait le plus de commentaires. Marié, il n'en assumait pas moins son homosexualité et entretenait une relation avec Guillaume Pépy, le patron de la S.N.C.F., rencontré au Conseil d'Etat. Raphaëlle Bacqué raconte la vie de ce démiurge aux pieds d'argile, homme de tous les excès qui, assure-t-elle, adorait faire souffrir ceux qui l'aimaient. Lire la suite

288 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 130x200

Chapeau

Citation presse

Haut de page