Oeuvres complètes, IV

Marguerite Duras

La décennies 1984-1994 est, si l'on peut dire, celle de la « réécriture ». Duras revient souvent sur ses propres pas : en 1986, Les Yeux bleus cheveux noirs « récrivent » La Maladie de la mort (1982) ; en 1991, L'Amant de la Chine du Nord est en quelque sorte une nouvelle version de L'Amant. L'édition se clôt sur des « Textes épars » qui font écho à de grands thèmes de l'œuvre durassienne, celle-ci semblant alors former une boucle.

1600 pages | Reliure cuir | Format: 104x169

Le tome IV contient :#xA;#xA;La Douleur#xA;La Musica deuxième#xA;Les Yeux bleus cheveux noirs#xA;La Pute de la côte normande#xA;La Vie matérielle#xA;Emily L.#xA;La Pluie d'été#xA;L'Amant de la Chine du Nord#xA;Yann Andréa Steiner#xA;Ecrire#xA;Le Monde extérieur#xA;Textes épars (choix d'articles 1957-1986)#xA;Chronologie (1985-1996), avertissement, notices et notes, bibliographie#xA;#xA;Supplément : Moderato cantabile (nouvelle de 1956)#xA;#xA;Edition publiée sous la direction de Gilles Philippe. Avec la collaboration de Bernard Alazet, Christiane Blot-Labarrère, Marie-Hélène Boblet, Sophie Bogaert, Florence de Chalonge, Chloé Chouen-Ollier, Anne Cousseau, Brigitte Ferrato-Combe, Sylvie Loignon, Joëlle Pagès-Pindon et Sandrine Vaudrey-Luigi

Chapeau

Citation presse

Feuilletez le livre Oeuvres complètes, IV Feuilletez Oeuvres complètes, IV

Haut de page