HK

Il s'appelle Guy Brun, c'est du moins ce qui est écrit sur ses papiers d'identité. Il est né à La Tronche, près de Grenoble, en 1941. Son enfance est ballottée dans des pensionnats religieux en compagnie de deux frères, Robert et Gérald Finaly, dont l'histoire devient après-guerre une affaire d'Etat. Guy fait partie des nombreux enfants adoptés par mademoiselle Brun, fervente catholique et collectionneuse d'enfants. Il a quelques souvenirs de sa mère, qui n'est pas cette mademoiselle Brun et dont personne ne veut lui parler. Il a quarante ans quand il perce enfin le secret de son origine. Sa mère se nomme Helen Kalmus - dont les initiales forment le titre de ce livre. C'est une Juive autrichienne qui a trouvé refuge en France en 1938 avant de s'enfuir aux Etats-Unis. Son père ? Il découvre que c'était un jeune Alsacien qui s'est engagé dans la Gestapo... Le talent d'écrivain de Chochana Boukhobza donne à cette histoire singulière une tonalité toute particulière, où chaque révélation dévoile un nouveau mystère. Lire la suite

384 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 50x220

Chapeau

Citation presse

Le comit a aim

Chochana Boukhobza allie son talent de reporter à sa délicate plume d'écrivain pour évoquer des destins bouleversés par la guerre et le nazisme. Pour raconter l'histoire de Guy Brun, elle l'a rencontré, puis a accumulé des milliers de documents et retrouvé de nombreux témoins. Mais, outre la quête éperdue de Guy, l'auteure nous plonge aussi dans la sordide affaire Finaly, qui eut, après-guerre, un retentissement phénoménal. Deux enfants juifs sont recueillis par une femme qui, à la Libération, refuse obstinément de les rendre à leur famille. Elle les fait baptiser et change plusieurs fois leur identité. Huit années d'un conflit déchirant vont captiver les Français et faire parfois resurgir le fantôme de l'antisémitisme. A travers un récit touchant et de saisissants portraits, Chochana Boukhobza nous remet en mémoire une page essentielle de notre histoire.

Haut de page