Profession du père

Sorj Chalandon

Lyon, 1961. Emile, douze ans, est élève de cinquième au lycée. Son cercle familial est limité à son père André, « ex-para et agent secret », et à sa mère, soumise à son mari. Personne d'autre ne franchit la porte du petit appartement des Choulans. Alors que commence le putsch d'Alger, André laisse éclater sa haine contre de Gaulle dont il fut, confie-t-il à son fils, « l'ami et le conseiller ». En ce jour solennel, il adoube solennellement Emile comme « soldat de l'Organisation (l'O.A.S.) » et lui assure que « son parrain Ted, de la C.I.A., garde du corps particulier du président Kennedy », qu'Emile n'a jamais vu, sera fier de lui... André ordonne à ce fils, qu'il fait lever en pleine nuit pour accomplir des exercices militaires, et qu'il prive de dîner pour aiguiser sa volonté, d'écrire sur les murs, dans les rues, des slogans favorables à l'O.A.S. ou de remettre des papiers codés à un proche du général Salan en tel ou tel lieu incongru. Un jour, André confie gravement à Emile qu'il va tuer de Gaulle ! Alors, le garçon « recrute » au lycée Luca, un jeune pied-noir, qui les secondera dans cette douteuse et périlleuse mission. Sorj Chalandon a écrit le beau et inoubliable roman d'une enfance noire. Lire la suite

320 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x205

 
  • 19,00 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
7 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Citation presse

1er chapitre de Profession du père

Haut de page