Péchés capitaux

Jim Harrison

A soixante-cinq ans, le lubrique et alcoolique ex-inspecteur Sunderson, obsédé depuis son enfance par les péchés capitaux, est toujours amoureux en secret de Diane, dont il est divorcé. Mona, leur trop séduisante fille adoptive, s'est entichée d'un rocker louche que Sunderson a la mauvaise idée de faire chanter. Il récolte cinquante mille dollars mais aussi beaucoup d'ennuis et ne peut empêcher que la jeune femme suive son amant en Europe. Il s'achète alors un chalet sur les bords d'un lac poissonneux pour y passer une paisible retraite. Mais ses voisins, les Ames, forment une vaste tribu familiale où la violence, l'inceste, le crime sont monnaie courante. Lily Ames, une adolescente qui vient faire le ménage chez l'ancien policier, est ainsi étranglée par son cousin Tom, qui avait l'habitude d'abuser d'elle... La soeur de Lily, Monica, la remplace. A dix-neuf ans, elle sait admirablement faire la cuisine... et autre chose ! Impossible de lui résister. Devenue sa maîtresse, Monica s'installe chez Sunderson, qui ne va pas tarder à s'en mordre les doigts... Un livre « violent, excentrique, irrévérencieux et réjouissant », selon The Washington Post. Lire la suite

352 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x220

Chapeau

Le pire du genre humain sous des traits innocents.

Citation presse

« Harrison a le don d'évoquer l'esprit humain, dans toutes ses contradictions frustrantes, ses euphémismes et sa tendance à tourner en rond. » The New York Times

« Le nouveau roman de Jim Harrison, paru peu après son 77e anniversaire, est à la fois violent, excentrique, irrévérencieux et réjouissant. » The Washington Post

« Le style de Harrison est toujours exaltant, et sublimé par son penchant pour les personnages délicieusement imparfaits mais profondément humains. Sunderson ne fait pas exception à la règle. » The Seattle Times

1er chapitre de Péchés capitaux

Haut de page