D'après une histoire vraie

Delphine de Vigan

Après la publication de Rien ne s'oppose à la nuit, Delphine de Vigan a cessé d'écrire. Plus d'inspiration. Un grand vide. Elle attribue à une rencontre cette paralysie qui l'a, un temps, dépossédée de son métier. L. est une jeune femme séduisante et singulière croisée lors d'une soirée. L'emprise de L. sur l'auteure est immédiate. « L. est (...) le genre de personne qu'un écrivain ne devrait jamais croiser », dit l'auteure. Outre le Renaudot, ce livre a reçu le prix Goncourt des lycéens.

488 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 130x205

-30%
  • 14,00 €
  • 20,00 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
7 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Citation presse

Le comit a aim

A la frontière du réel Que privilégient les lecteurs ? La « vraie vie » ou bien la « pure fiction » ? Dans la carrière de tout romancier voué à « raconter des histoires », le problème se pose un jour de les « vivre » d'une façon ou d'une autre, parfois jusqu'au cauchemar. On pourrait nommer cela « la revanche de l'écriture ». C'est ce que décrit Delphine de Vigan tout au long d'une narration étrange et brillante - un véritable thriller psychologique - qui ne cesse d'opposer la réalité que notre époque semble porter aux nues et l'imaginaire qui est le propre de toute création littéraire.

1er chapitre de D'après une histoire vraie

Haut de page