Lointaines merveilles

Chantel Acevedo

Le récit d'une vie. L'histoire d'un pays.

1963. L'ouragan Flora s'approche des côtes de Cuba. Maria Alonso de Torres, quatre-vingt-deux ans, dont la fille, Beatriz, vit à La Havane, refuse de quitter sa maison, mais une soldate castriste l'oblige à se réfugier, en compagnie d'autres femmes, à la Casa Vélasquez, la solide maison d'un ancien gouverneur. Alors que le vent se déchaîne, que les eaux montent et emportent tout sur leur passage, Maria Sirena conte son histoire pour exorciser leur peur. Elle a vécu la troisième guerre d'Indépendance en 1895, au côté de sa mère, la belle Iluminada, et de son père Agustin, Cubain en lutte contre l'Espagne. Dans un camp, à Dos Rios, où les rebelles se regroupaient autour du poète et âme du soulèvement José Marti, Maria Sirena, quatorze ans, fit la connaissance de Mario Betancourt. Il était noir, ancien esclave. Leur amour fut comme un diamant découvert au milieu de la boue, qui engendra un petit Mayito. Mais la guerre a ses lois implacables, et Maria Sirena l'apprendra à ses dépens... Lointaines merveilles est un de ces livres rares qu'on referme à la fois éblouis et bouleversés, et qu'on se promet de relire sans tarder. Lire la suite

304 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x225

 
  • 20,90 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
7 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

On sort du roman de Chantel Acevedo tout à la fois ébloui et bouleversé.

Citation presse

Le comit a aim

Les Français se prétendent souvent proches de cette petite île lointaine, bourrée de charmes, d'un exotisme mélancolique et coloré, et dont l'histoire chaotique et torturée continue de fasciner et de susciter de houleux débats. Mais connaissent-ils vraiment Cuba ? Chantel Acevedo, professeur d'anglais à l'université de Miami, nous offre un roman absolument bouleversant, qui nous plonge dans l'histoire de ce pays dont on ne connaît finalement la plupart du temps que des légendes. Pour exprimer au plus juste le passé du peuple cubain, l'auteure a choisi de composer une saga familiale, brossant les portraits de personnages attachants et de femmes courageuses face aux épreuves du destin. D'une plume éblouissante, fluide et d'une grande subtilité, Chantel Acevedo convie à un voyage entre prose et poésie, romance et histoire, passé et présent. A l'heure de la réconciliation historique s'ébauchant entre Cuba et les Etats-Unis, la presse américaine n'a pas manqué de saluer un « portrait riche et captivant » de Cuba, un « roman majeur à la puissance unique et à la beauté saisissante ».

1er chapitre de Lointaines merveilles

Haut de page