Napoléon à Sainte-Hélène

Gilbert MARTINEAU

Qui mieux que Gilbert Martineau, consul de France à Sainte-Hélène durant de longues années, aurait pu établir une chronique des années vécues par Napoléon sur l'île de 1815 à 1821 et nous faire sentir les lieux, le climat, la flore ; nous dire à quel point ce rocher de l'Atlantique pouvait paraître dérisoire à l'ancien maître de l'Europe ; nous peindre l'inconfort de Longwood, nous décrire ces interminables saisons pluvieuses et embrumées, nous faire revivre ce petit monde clos où une vétille prenait des allures d'affaire d'Etat et où la médiocrité et la cupidité d'une grande partie de l'entourage impérial le disputaient à la mesquinerie et à la bêtise de presque tous les Anglais ? Avec cette connaissance intime de l'île et de son atmosphère, disposant, outre les grands classiques, de documents disponibles depuis quelques années seulement, Gilbert Martineau a pu écrire, à Sainte-Hélène même, un livre complet et documenté qui renouvelle le sujet. Une chronique sensible, riche et vivante de ces cinq années qui contribuèrent à forger la légende de Napoléon. Lire la suite

512 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x230

-50%
  • 12,95 €
  • 25,90 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
8 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Citation presse

Coulisses

Gilbert Martineau Gilbert Martineau (1918-1995) fut conservateur des Domaines français de Sainte-Hélène. La maison de Longwood lui doit d'avoir été définitivement sauvée. Les presque quarante années qu'il passa sur l'île lui permirent de faire revivre l'époque de l'exil d'une façon saisissante.

Haut de page