Verdun, le cinéma, l'événement

Clément Puget

Verdun, une « épreuve » ? Qui en douterait ! Le cinéma de cette bataille est né pendant l'affrontement de 1916, année des premières autorisations de tournage de l'armée française sur le front. Les premières images animées de l'événement « Verdun » sont donc des films militaires. Dès 1917, le cinéma de fiction commercial prend le relais du Service cinématographique de l'armée. Avec Verdun tel que le poilu l'a vécu (1927), la bataille s'expose dans les récits filmés, mêlant archives et documents de fiction. L'auteur met ainsi en avant la rencontre problématique entre histoire privée et grande histoire. S'appuyant sur les travaux de Georges Duby, Paul Ricoeur ou Michel de Certeau, Clément Puget fait la lumière sur les productions filmiques qui ont convoqué la guerre. Les années 1930 donnent l'occasion au cinéma de témoigner de la bataille (La Grande Illusion). Si, dans la seconde moitié du XXe siècle, Verdun semble avoir déserté le champ mémoriel et l'écran de cinéma, son incessante résurrection ne comble pas toutes les tranchées de la mémoire. Lire la suite

300 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x225

Chapeau

Citation presse

Coulisses

Clément Puget Maître de conférences en cinéma et audiovisuel à l'université Bordeaux-Montaigne, Clément Puget est membre associé du groupe de recherches « Théâtres de la mémoire ». Il mène des recherches sur les rapports entre histoire et cinéma, tant du côté de l'historiographie que des représentations.

Haut de page