Mariachi Plaza

Michael Connelly

Lorsque, dix ans après les faits, un musicien mexicain succombe à ses blessures, l'inspecteur Harry Bosch hérite d'un vrai cas d'école. Hormis une balle retrouvée lors de l'autopsie, les pistes sont inexistantes. Pourtant, Bosch va remonter jusqu'aux puissants de ce monde...

432 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x215

-30%
  • 15,33 €
  • 21,90 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
7 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Citation presse

Pourquoi nous l'avons choisi

L'expression américaine page-turner pourrait avoir été inventée pour Michael Connelly. Ses histoires, en effet, nous saisissent par le col dès les premiers paragraphes et nous obligent à tourner les pages, quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit, pour atteindre enfin le dénouement. Quel est son secret ? Des intrigues solides, un mélange d'action et de réflexion, et par-dessus tout un réalisme absolument hallucinant. Non seulement cet ancien journaliste a couvert les faits divers pendant des années, mais il possède de nombreux amis dans les forces de police, dans les laboratoires de médecine légale et chez les hommes de loi. Des amis qui lui fournissent toutes les informations dont il a besoin. Voilà pourquoi nous avons l'impression d'entrer dans les commissariats et dans les tribunaux, de déambuler sur les scènes de crime, d'entendre les suspects mentir comme des arracheurs de dents, de passer nous-mêmes les menottes à la lie de la société californienne. C'est à partir de ce tableau véridique de la lutte contre le crime que Connelly peut ensuite évoquer des sentiments plus abstraits. Telle la mélancolie d'un sexagénaire qui va bientôt devoir abandonner le métier qu'il aime. Tel le désir d'un vieux flic de transmettre son immense expérience à une jeune inspectrice au talent prometteur.

1er chapitre de Mariachi Plaza

Haut de page