Là où rêvent les étoiles

Eric Marchal

Façonneurs d'époques

Andalousie, 1863. Alors qu'il travaille sur des projets de ponts ferroviaires, Gustave Bönickausen, qui deviendra Gustave Eiffel, rencontre le météorologiste Clément Delhorme. Amoureux des équations, ce dernier fait des essais en ballon afin de battre le record d'altitude. Ils deviennent amis. Gustave est hébergé dans les palais délabrés de l'Alhambra de Grenade qu'Alicia, la femme de Clément, rénove. Enceinte, elle met au monde des triplés - Irving, Victoria, Nyssia -, qui survivront grâce au système de chaufferie mis au point par Gustave. Une Gitane, Kalia, sera leur nourrice - elle a, le même jour, donné naissance à Javier. Les vies de ces quatre enfants seront comme les branches d'un même arbre. Javier, ingénieur, travaillera avec Eiffel sur l'ossature de la statue de la Liberté. Nyssia rencontrera à l'Alhambra le prince Youssoupov, qui fera d'elle une célèbre courtisane parisienne. Eiffel et Clément se lieront avec Camille Flammarion, qui a le projet d'envoyer un ballon habité dans la haute atmosphère... Lire la suite

744 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 150x235

 
  • 24,50 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
8 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Citation presse

Le comit a aim

Il y eut, au XIXe siècle, une nouvelle génération de bâtisseurs de cathédrales. Ces hommes travaillaient l'acier, le fer, le cuivre, la pierre, et partaient à l'assaut du ciel comme on ne l'avait jamais rêvé avant eux. Leur magie s'appelait « ingénierie », et leurs réalisations prenaient la forme de ponts et de viaducs fascinants, d'usines, de gares, de charpentes aux dimensions prodigieuses, de statues et de tours métalliques géantes. Ces hommes vénéraient tous le même Dieu : le progrès. C'est à eux qu'Eric Marchal rend hommage dans ce captivant roman, dans cette époustouflante histoire de famille, d'amitié et de génie humain. Entre Paris et Grenade se déploient les destins croisés de deux familles qui vont connaître l'enchantement du progrès dans un tourbillon de découvertes et d'inventions. Les seules limites semblaient alors être celles de l'imagination ! Souvent surnommé le « Ken Follett français », Eric Marchal, amoureux de John Irving, Boris Vian et Saint-Exupéry, nous offre une fresque historique absolument formidable.

1er chapitre de Là où rêvent les étoiles

Haut de page