La Vengeance des mères

Jim FERGUS

Un chant d'amour à la culture indienne

Mars 1876. Le village du chef cheyenne Little Wolf, dans le Wyoming, est attaqué par l'armée américaine et sa population est en partie décimée. Little Wolf conduit chez Crazy Horse, le chef des Lakotas, les rares survivants du massacre. Parmi ceux-ci, deux soeurs irlandaises, Margaret et Susan Kelly, arrivées un an plus tôt dans le cadre de l'opération Femmes blanches pour les Indiens. Toutes deux ont perdu leurs petites filles, des jumelles nées de leurs amours avec des Cheyennes. Dans le village de Crazy Horse, elles rencontrent d'autres femmes blanches - Molly McGill, institutrice, Lulu Larue, danseuse de cancan, Lady Ann Hall, une Anglaise - et retrouvent leur vieille amie Dirtie Gertie, laquelle exige de Little Wolf qu'il les laisse toutes partir sous la conduite de Hawk, un beau guerrier lakota sang-mêlé dont Molly ne tarde pas à s'éprendre...² Lire la suite

440 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 150x240

 
  • 22,00 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
7 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Citation presse

Le comit a aim

« Magnifique » est le mot qui s'impose à la lecture de La Vengeance des mères, suite tant attendue de Mille femmes blanches (quatre cent mille exemplaires vendus en France), que des lecteurs aussi différents que Jim Harrison, Françoise Xenakis ou Gérard Depardieu ont qualifié de chef-d'oeuvre. La Vengeance des mères, deuxième volet d'une trilogie, est de la même veine. Le portrait de ces femmes blanches, traumatisées par la perte de leurs enfants, qui vont prendre le parti du peuple indien et se lancer dans une lutte désespérée pour leur survie, est une épopée envoûtante et fabuleuse, un grand chant d'amour à la culture indienne. Un événement éditorial majeur.

1er chapitre de La Vengeance des mères

Haut de page