Celle qui fuit et celle qui reste

Elena Ferrante

A la fin des années soixante, l'Italie se réveille de la léthargie où elle était tombée après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dans une effervescence inouïe, les mouvements féministes et protestataires s'organisent et prennent de l'ampleur. Toutes les villes de la Péninsule sont touchées. Elena, diplômée de l'Ecole normale de Pise, en Toscane, vit entourée d'universitaires qui prônent la révolution et elle anime la contestation. Lila n'est pas dans le même camp, mais les deux jeunes femmes demeurent très proches. Leur relation est tissée d'amour et de haine, à l'image de deux soeurs jumelles qui ne pourraient se passer l'une de l'autre. Une fois encore, les événements qui ponctuent les dramatiques années 1970 sur fond de quasi guerre civile les rapprochent d'abord puis les séparent... Elena Ferrante, dans ce troisième et avant-dernier tome de sa saga L'Amie prodigieuse, recrée superbement une Italie qui s'incarne dans le destin de deux femmes d'exception. Lire la suite

480 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x205

Chapeau

Citation presse

La Vie : A travers ses deux héroïnes (...), Elena Ferrante dessine les contours incisifs et extraordinairement sensibles d'un certain rêve italien.

1er chapitre de Celle qui fuit et celle qui reste

Haut de page