Théa

Mazarine Pingeot

Se libérer du passé

Paris, années 1980. Josèphe est étudiante en littérature. Antoine est un bel exilé argentin. Lorsqu'ils se rencontrent, la fascination est immédiate. Antoine se raconte tout en entretenant son mystère : il a fui la dictature du général Videla, responsable de la mort de ses proches. Tout explose entre les deux jeunes gens quand Antoine apprend que le père de sa bien-aimée a torturé en Algérie sous les ordres du général Aussaresses, dont s'inspirent les tortionnaires argentins...

360 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 130x205

Chapeau

Citation presse

Le comit a aim

Théa, le nouveau roman de Mazarine Pingeot, est d'abord une belle, émouvante et douloureuse histoire d'amour contée avec une dextérité narrative et une intensité dramatique dignes des meilleurs thrillers. Mais l'auteure va plus loin. Ce couple en construction puis en perdition, façonné malgré lui par l'histoire - celle de la France et des violences faites aux Algériens durant la guerre d'Algérie ; celle de l'Argentine des années 1976-1982 et de la sanglante répression de l'opposition -, doit faire face à l'horreur du monde et accepter la frontière fragile entre vérité et mensonges pour s'aimer librement... Difficile enjeu. Mazarine Pingeot poursuit, avec Théa, sa magnifique galerie de portraits de femmes inaugurée avec Mara.

1er chapitre de Théa

Haut de page