Speer

Martin Kitchen

Pourquoi une nouvelle biographie d'Albert Speer, confident et architecte d'Adolf Hitler ? Afin de révéler enfin l'implication réelle du personnage dans les atrocités nazies et d'expliquer les liens étroits entre le nazisme et la société allemande. Albert Speer, pourtant ministre de l'Armement et acteur majeur de l'administration du IIIe Reich, a, par la suite, toujours insisté sur sa méconnaissance des crimes génocidaires. Cette version, évidemment fausse, s'est imposée aussi bien en Allemagne qu'à l'étranger. Speer devait sa position sociale élevée à son intimité avec Hitler, au même titre que Goebbels ou Bormann. Il appartient à cette catégorie d'hommes, au sein des ministères, des associations et des cercles professionnels, qui ont permis l'enracinement du national-socialisme. A la fois technocrate, expert et courtisan, Speer est le parfait représentant de ces Allemands qui ont pactisé avec la terreur. Lire la suite

656 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 0x0

Chapeau

Citation presse

Coulisses



Ministre de l'Armement et acteur majeur de l'administration du IIIe Reich, Albert Speer a toujours insisté sur sa méconnaissance des crimes génocidaires. Cette version, évidemment fausse, s'est imposée aussi bien en Allemagne qu'à l'étranger. Technocrate, courtisan, Speer devait sa position sociale élevée à son intimité avec Hitler, au même titre que Goebbels ou Bormann. Il appartient à cette catégorie d'hommes, au sein des ministères, des associations et des cercles professionnels, qui ont permis l'enracinement du national-socialisme.

Haut de page