Révoltée

Evguénia Iaroslavskaïa-Markon

Il n'était écrit nulle part que le destin de la jeune Evguénia Markon serait composé de révolte et de drame. Issue de la bourgeoisie juive moscovite, elle grandit dans un milieu intellectuel à l'aube du XXe siècle. Quand les bolcheviques arrivent au pouvoir, la lycéenne a déjà fait ses choix : révolutionnaires, au-delà du réalisable. Très vite, elle ne cache pas sa déception et part à l'étranger avec son mari, le poète Alexandre Iaroslavski, où tous deux dénoncent les premiers dérapages de l'Union soviétique. Pauvres, ils aiment la marginalité dans laquelle ils ont choisi de vivre, entre Paris et Berlin, mais se languissent de leur pays. Par un étrange élan patriotique, mélange d'attachement et de provocation, ils y retournent. Alexandre est arrêté. Evguénia est convaincue que les seuls à pouvoir lutter contre le régime totalitaire en construction, ce sont les voyous, les voleurs, les assassins. C'est avec eux qu'elle vit de rapines. Jusqu'à l'arrestation. Et la rédaction clandestine de cette saisissante autobiographie, quelques jours avant d'être exécutée. Lire la suite

176 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 130x185

Chapeau

Russie, 1931. Quelques jours avant d'être fusillée, une jeune femme évoque son parcours. Un texte ciselé, une plume brûlante, un témoignage poignant.

Citation presse

Haut de page