La Frondeuse

Eric Le Nabour

Décider de son propre destin

Dans la région de Nantes, en 1897. Claire Mataguez se sent devenir une étrangère dans sa propre maison : depuis huit ans, cette jeune femme au bras atrophié a été mariée par son père Gabriel à un vigneron immoral, vil et répugnant, Max Lesarnoy, qui compte le double de son âge, la méprise et l'humilie de concert avec sa soeur Jeanne. Il a redonné son lustre à La Givanderie - de beaux hectares de coteaux d'Ancenis -, qui appartient à Claire. Une nuit, celle-ci découvre Max agonisant, la moitié du corps écrasé par un tonneau. Pour Jeanne, chassée du château, le doute n'est pas permis : sa belle-soeur a tué son mari. La lutte entre les deux femmes commence. Mais Claire prend le large. Paris sera son port d'attache. Elle y retrouve le goût de vivre en collaborant au journal féministe La Fronde jusqu'à ce que la vindicte de Jeanne la rattrape... Lire la suite

304 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 150x230

Chapeau

Citation presse

1er chapitre de La Frondeuse

Haut de page