Fendre l'armure

Anna Gavalda

La vie des vraies gens

Anna Gavalda confirme, si besoin en était, qu'elle excelle dans l'art de la nouvelle. Happy Meal : faut-il qu'il l'aime, sa belle princesse, pour renoncer à son déjeuner dans une célèbre brasserie parisienne et à un grand pomerol et la suivre dans un navrant McDonald's... L'Amour courtois : responsable d'une animalerie, Ludmila, une célibataire qui tire sa vie comme un boulet de l'autre côté du périph', va-t-elle rencontrer à cette soirée chic au bord de la Seine un prince charmant ou seulement l'aventure d'un soir ? Mes points de vie : Valentin, six ans, est, pour ses parents et ses deux frères aînés, un cadeau, une merveille d'enfant. Mais c'est lui, pourtant, qui vient de jeter dans une fureur noire la directrice de son école... Suivent quatre autres histoires inspirées, décalées, sensibles. « Il y a beaucoup de gens dans ce livre qui ne parle que de solitude (...). Presque tous parlent dans la nuit, pendant la nuit, et à un moment de leur vie où ils ne différencient plus très bien la nuit du jour. (...) Ils parlent pour essayer d'y voir clair, ils se dévoilent, ils se confient, ils fendent l'armure. » Lire la suite

284 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 120x180


Anna Gavalda excelle dans l'art de la nouvelle. Happy Meal : faut-il qu'il l'aime, sa princesse, pour renoncer à son déjeuner dans une belle brasserie et la suivre dans un navrant McDonald's... L'Amour courtois : responsable d'une animalerie, Ludmila, une célibataire, va-t-elle rencontrer à cette soirée chic au bord de la Seine un prince charmant ou seulement l'aventure d'un soir ? Mes points de vie : Valentin, six ans, est, pour ses parents et ses deux frères aînés, un cadeau, une merveille d'enfant. Pourtant, il vient de jeter dans une fureur noire la directrice de son école... Suivent quatre autres histoires décalées et sensibles.

Chapeau

Au fil de sept histoires, l'auteure célébrissime de Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part dresse des portraits justes et émouvants.

Citation presse

1er chapitre de Fendre l'armure

Haut de page