D'abord ils ont effacé notre nom

Sophie Ansel - Habiburahman

Habiburahman est un Rohingya aux yeux bleus éclatant de lumière. Il raconte son enfance villageoise en Birmanie. Un début de vie ordinaire ? Pas tout à fait. Très vite, il constate qu'il est, ainsi que les siens, victime de petites brimades, de grandes injustices et d'une odieuse barbarie. Il ne sait pas encore que son peuple ne fait pas partie des « huit races » reconnues par le régime dictatorial birman trois ans après sa naissance. Pourquoi se fait-il traiter de « vermine » par les représentants de l'autorité, tandis que les adultes de son entourage sont arrêtés, séquestrés, humiliés, assassinés parfois ? Il comprend peu à peu l'ampleur de cette ségrégation qui fait de lui et de ses semblables des apatrides dans leur propre pays. Plutôt que de renoncer, il se lance à corps perdu dans les études, avec les encouragements de son père. Désormais réfugié en Australie, il raconte de l'intérieur le destin tragique de toute une communauté humaine. Lire la suite

240 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x225

Chapeau

Citation presse

Haut de page