Vers la beauté

David Foenkinos

Antoine Duris, maître de conférences à l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon, quitte du jour au lendemain son poste pour devenir gardien de salle au musée d'Orsay à Paris. Assis au milieu des tableaux de Modigliani, il semble parler au célèbre portrait de Jeanne Hébuterne auquel il fait face. Songe-t-il à Louise, sa femme, qui l'a poussé à cette « déchéance » ? Bien que certaines de ses réactions la stupéfient, la D.R.H. du musée, Mathilde Mattel, n'est pas insensible à cet être singulier, attachant, qui fuit tout contact social et semble n'être retenu dans sa chute que par la beauté… Camille Perrotin, élève des Beaux-Arts, allait aussi vers la beauté qui l'apaisait. La petite fille joyeuse s'était transformée en une adolescente morbide sans que ses parents n'eussent compris comment et pourquoi les choses avaient basculé. Mais au fond de son puits intérieur, elle avait une certitude : elle deviendrait peintre, un grand peintre… Lire la suite

224 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x205

Chapeau

Citation presse

Haut de page