Retour sur l'île

Viveca Sten

Jeanette Thiels est une correspondante de guerre très connue de cinquante-trois ans, divorcée de Michael Thiels - dont elle a une fille adolescente, Alice - et avec lequel elle entretient des rapports conflictuels. Le soir de Noël, Jeanette arrive seule sur l'île de Sandhamn et s'installe à l'hôtel des Navigateurs. Le lendemain, une femme de ménage de l'hôtel découvre son corps enfoui dans la neige... La police de Nacka – Thomas Andreasson, Margit Grankvist et Aram Goris, d'origine irakienne – enquête. Mort naturelle ou assassinat ? Selon le légiste, Jeanette aurait ingéré, plusieurs heures ou jours avant, un poison issu d'une plante, le haricot paternoster ou Abrus precatorius, qui met du temps à détruire l'organisme... Un suicide ? Jeanette souffrait d'un cancer incurable et avait subi récemment une grave opération. Michael est suspecté en raison de ses liens violents avec la défunte, qui voulait faire état de son alcoolisme pour obtenir la garde de leur fille. A Stockholm, l'appartement de Jeanette est cambriolé, son ordinateur disparaît et son voisin, un vieil homme, est agressé. Jeanette s'occupait de dangereuses et secrètes affaires qui pouvaient faire d'elle une cible de choix, et elle enquêtait officieusement sur un parti nationaliste et raciste, Suède Nouvelle... Lire la suite

448 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 155x225

C'est l'hiver sur l'île de Sandhamn. La tempête de neige qui fait rage contraint les habitants à rester chez eux. Un matin, on découvre le cadavre d'une femme sur la plage : la célèbre correspondante de guerre Jeanette Thiels était connue pour son franc-parler avec certaines personnalités influentes, issues notamment du parti xénophobe Nouvelle Suède. Crime politique ou vengeance personnelle masquée ? L'inspecteur Thomas Andreasson n'a pas le temps de répondre à cette question qu'un nouveau meurtre a lieu. Dans cette nouvelle enquête de l'inspecteur Thomas Andreasson et de Nora Linde, on retrouve l'atmosphère si singulière des suspenses de Viveca Sten.

Chapeau

Traduite dans une douzaine de langues et adaptée en série télévisée (Meurtres à Sandhamn), la série de Viveca Sten connaît un succès croissant.

Citation presse

Haut de page