A ce point de folie

Franzobel

Le 17 juin de l'an de grâce 1816, la frégate La Méduse quitte le port de Rochefort à destination de Saint-Louis du Sénégal, dont le futur gouverneur est à son bord en compagnie de sa superbe fille, Arétée, qui fait déjà battre le cœur d'un jeune officier… Le capitaine Duroy de Chaumareys, un ancien douanier vaniteux et fragile, est aux commandes mais il a laissé toute latitude à son ami Antoine Richeford, un imposteur, pour mener le navire… vers la catastrophe ! Car, après plusieurs drames, La Méduse s'échoue par suite de mauvaises manœuvres sur le sable du Banc d'Arguin, au large du Sahara. Il faut abandonner le navire qui gîte. Les canots de sauvetage, trop peu nombreux, sont pris d'assaut. C'est un radeau fait de bric et de broc qui emportera les espoirs de survie et les terreurs des laissés-pour-compte. Deux semaines plus tard, un navire repère cette plate-forme sanglante jonchée de squelettes, de silhouettes aux figures décharnées, de spectres errant dans leur démence… Les rares survivants du radeau de La Méduse sauront-ils raconter l'indicible ? Un voyage historique dans les enfers. Lire la suite

528 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 145x220

Chapeau

Citation presse

Die Welt : Le lecteur, le souffle court, reste aux aguets jusqu'au dernier instant.

Haut de page