L'Unité Alphabet

Jussi Adler-Olsen

Janvier 1944. Alors que leur avion s'écrase en territoire allemand, les pilotes anglais James et Bryan doivent tout tenter pour échapper à leurs poursuivants. Ils sautent dans un train sanitaire qui ramène du front de l'Est des officiers SS blessés. Ils en tuent deux pour s'approprier leur identité. Pour survivre, il faut passer inaperçu : ils joueront les malades mentaux. Transférés à l'Unité Alphabet, un hôpital psychiatrique de Fribourg-en-Brisgau, ils tiennent bon malgré les séances d'électrochocs qui minent leur santé. Le véritable danger est ailleurs : quatre nazis simulent eux aussi la folie pour cacher un encombrant secret. Ils ont compris le jeu des faux officiers et, persuadés qu'ils ont éventé leur complot, se préparent à les éliminer. Bryan parvient à s'échapper, abandonnant James aux bourreaux. En 1972, bourrelé de remords, Bryan revient à Fribourg… Lire la suite

640 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 155x225

POURQUOI NOUS L'AVONS CHOISI#xA;Le talent de Jussi Adler-Olsen éclate dans ce thriller qui nous terrifie autant qu'il nous éblouit. L'écrivain danois peint, dans une première partie, une Allemagne déjà blessée à mort qui demeure d'autant plus dangereuse : dans l'abri tout relatif d'un asile psychiatrique, six hommes hors la loi – quatre Allemands et deux Anglais muets – se guettent dans un huis clos mortel. Mais ce livre n'est pas un roman de guerre : « L'Unité Alphabet est le récit d'une trahison, comme il en arrive tous les jours et dans toutes sortes de situations, entre époux, entre collègues ou dans des contextes plus extrêmes », dit Jussi Adler-Olsen. En mêlant, dans un roman, ces deux objets de fascination que sont la pseudo maladie mentale et la Seconde Guerre mondiale, mais aussi la fiction et la réalité historique, l'auteur atteint – pourquoi éviter le mot ? – le génie.#xA;

Chapeau

Avec ce thriller implacable, l'écrivain danois Jussi Adler-Olsen s'impose comme l'un des auteurs majeurs de la scène littéraire mondiale.

Citation presse

Haut de page