Dans les bras de Verdun

Nick Dybek

Verdun, 1921. La Grande Guerre est finie depuis trois ans, mais les signes de l’hécatombe humaine sont partout. Tom Combs, un jeune Américain, ambulancier pendant les combats, travaille à l’ossuaire et prête assistance aux familles des disparus qui espèrent encore… Il reçoit Sarah Hagen, une belle Américaine, dont le mari, Lee, a disparu au printemps 1918. Tombé sous son charme, Tom la conduit partout où une trace de Lee subsisterait. La passion, folle, brutale, naît entre ces deux jeunes gens, s’épanouit même si Sarah s’obstine dans sa quête désespérée. Quelques mois plus tard, ils se retrouvent en Italie, à Bologne. C’est le temps des Chemises noires, de la montée du fascisme. Dans sa chambre de l’hôpital psychiatrique, gît un homme amnésique qui souffre de démence précoce et que les soignants ont surnommé « Douglas Fairbanks ». Bien que sa liaison avec Tom ait repris, Sarah se rend au chevet de « Fairbanks » et affirme qu’il s’agit de son mari… Un ancien officier autrichien, Paul Weyerhauser, recherche lui aussi un Américain coupable d’avoir assassiné un de ses hommes durant la guerre. Une étrange relation à trois s’installe car Paul s'est lui aussi épris de Sarah… Lire la suite

336 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x225

Chapeau

Citation presse

Haut de page