George Sand à Nohant

Michelle Perrot

« C'est par Nohant, par sa maison, que j'ai rencontré George Sand. (…) La demeure de l'Indre, héritée de sa grand-mère, représente ses racines, mais aussi un refuge contre Paris, qui fit sa renommée et qu'elle n'aimait pas, une « oasis » propice au travail : elle y écrivit l'essentiel de son œuvre, comme Chopin y composa la majeure partie de la sienne. Nohant, elle en rêvait comme d'un phalanstère d'artistes, une communauté égalitaire, un endroit de création et d'échanges par la musique (Liszt, Chopin, Pauline Viardot), la peinture (Delacroix, Rousseau), l'écriture (Flaubert, Dumas, Fromentin, Renan, Tourgueniev…), le théâtre, la conversation. (…) Aujourd'hui, il nous reste ce lieu, de pierre et de papier, témoin d'une histoire d'amour aux accents infinis. » Ainsi Michelle Perrot évoque-t-elle Nohant, demeure à laquelle elle consacre ce livre. Lire la suite

464 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 142x225

Chapeau

Citation presse

Haut de page