Ne m'appelle pas Capitaine

Lyonel Trouillot

Quand Aude décide de frapper à la porte de Capitaine pour enquêter sur un quartier de Port-au-Prince en désuétude, elle n'est rien d'autre à ses yeux qu'une nantie, une petite Blanche qui n'a connu que « des souffrances de contes de fées ». Elle offre néanmoins à Capitaine, vieil homme acariâtre, l'occasion de déchirer le silence, suscitant d'abord ses coups de colère, puis parvenant peu à peu à ressusciter le grand maître d'arts martiaux qu'il était autrefois. Parce qu'elle a pour elle l'intelligence et la finesse, parce qu'elle sait poser un regard critique sur le milieu protégé dont elle est issue, peut-être aussi parce qu'à travers son grand frère Maxime, atteint de troubles psychiques, elle porte en elle l'altérité depuis sa naissance, Aude commence à faire sa place dans cet ailleurs... Lire la suite

160 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 115x217

Une idée de l'espoir
Ecrivain haïtien incontournable, Lyonel Trouillot nous revient avec un texte empreint d'une humanité bouleversante. La jeune Aude, issu d'un milieu très favorisé, sait voir plus loin que le bout du portail sécurisé de sa demeure ; elle a bien conscience que chez les siens, on se marie entre cousins pour perpétuer la couleur de peau des dominants. Elle sait que le Capitaine, le vieil homme qu'elle apprend à connaître, sait, lui aussi, tout cela... En sa personne, pourtant, ainsi qu'avec quelques jeunes « échoués », Aude trouve un autre monde, une nouvelle humanité, et le chemin pour faire de la vie une cause commune. Chef-d'œuvre de poésie et de sensibilité, ce roman interroge, entre douleur et bonheur, la mémoire, le devoir de révolte, et une certaine idée de l'espoir.

Chapeau

Citation presse

Haut de page