La Conspiration Hoover

Steve Berry

Agent de renseignement fraîchement recruté pour le compte du ministère de la Justice par Stéphanie Nelle, l'avocat Cotton Malone part récupérer une mallette gisant dans une épave au large de la Floride et censée contenir une pièce de monnaie de collection d'une valeur inestimable. Il découvre des documents ultra confidentiels ayant trait à l'assassinat, le 4 avril 1968, à Memphis, du pasteur Martin Luther King, assassinat qui aurait été commandité par J. Edgar Hoover, le tout-puissant directeur du FBI de l'époque. Possesseur de ces preuves indéniables d'une affaire d'Etat, Malone est pourchassé à travers la Floride par d'anciens agents du FBI mêlés à l'exécution de Memphis et prêts à tout pour récupérer cette véritable « bombe »… La première mission du fameux Cotton Malone. Lire la suite

448 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x220

EXTRAIT#xA;Si je comprends bien, vous avez tout fait pour détruire King tout en sachant pertinemment qu'il n'avait rien à voir avec les communistes.#xA;-Nous nous en prenions à beaucoup de gens de la même manière. Mais il y avait quelque chose de particulier dans la relation entre King et Hoover. King avait l'audace de s'interroger ouvertement sur les pratiques discriminatoires au sein même du FBI. Il dénonçait par exemple l'absence d'agents noirs dans nos rangs, ou notre parti pris sudiste dans les enquêtes que nous menions. Ses critiques étaient d'ailleurs fondées : Hoover interdisait le recrutement de Noirs, et il est vrai que nous étions complaisants à l'égard des forces de police du Sud. (…) En 1964, King a de nouveau attaqué Hoover en déclarant : « Il y a autant de communistes parmi les militants pour les droits civiques que d'Esquimaux en Floride. » (…) Ensuite, ça a été la guerre totale pour Hoover. Ma mission était sans équivoque : anéantir King.

Chapeau

Citation presse

Haut de page