À son image

Jérôme Ferrari

Eté 2003. Antonia, photographe corse de trente-huit ans, n'immortalisera plus que les mariages. Ainsi en a-t-elle décidé après avoir senti s'émousser ses ambitions dans les feuilles navrantes d'un quotidien local, et renoncé, par respect humain, à publier ses clichés de la guerre des Balkans. Mais cet été sera son dernier. Antonia se tue un matin sur une route de Haute-Corse. Tandis qu'est chantée la messe de Requiem célébrée par son oncle maternel, qui avait initié sa passion pour la photographie, chacun, dans l'assistance endeuillée, se remémore sa courte existence : son enfance enthousiaste ; sa longue, brûlante et désolante histoire d'amour programmée dès l'école avec Pascal B., militant du FNLC, qu'elle quittera lors d'une de ses nombreuses incarcérations ; la confrontation désespérée, qui l'a finalement vaincue, entre la lâcheté des hommes et la violence du monde. Lire la suite

224 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 115x217

Chapeau

Citation presse

Citation texte

Le Point : Dire la vérité sans peur, rendre la vie belle et touchante même quand elle semble absurde, c'est le sceau d'un véritable écrivain.

L'Obs : Sobre, intelligent, émouvant, et même parfois drôle, ce sermon sur la chute d'Antonia ne prêche pas. C'est sans doute pour ça qu'il touche au cœur.

Haut de page