La dernière fois que j'ai rencontré Dieu

Franz-Olivier Giesbert

La foi l'a saisi par surprise, quand il était encore en culotte courte et qu'il rêvassait sur les berges de la Seine. Depuis, elle ne l'a plus quitté, même si elle se manifeste par intermittences. L'écrivain, qui nous raconte avec truculence ses relations avec « son » Dieu, en profite pour nous exposer avec drôlerie et sérieux à la fois ses convictions antispécistes, ou plutôt panthéistes, lui qui achète à Marseille, chez le poissonnier, tous les poulpes de l'étalage pour les remettre à la mer et qui considère que manger du porc relève de l'anthropophagie :« Chers chrétiens, révisez votre catéchisme. Le Christ n'a jamais dit : “Mangez-vous les uns les autres” », écrit-il. Cet homme voit Dieu partout. Dans les yeux des filles dont il est amoureux au lycée, mais aussi dans le regard d'une chèvre entrée tôt dans sa vie. Il célèbre saint François d'Assise et l'amour, la frugalité et les oiseaux. Mais surtout, il nous fait rêver, rire et réfléchir à la fois. Lire la suite

192 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x205

Chapeau

Citation presse

Haut de page