Idiss

Robert Badinter

Plutôt que d'écrire ses mémoires, Robert Badinter préfère raconter l'histoire extraordinaire de sa grand-mère maternelle, née en 1863 dans le « Yiddishland » et immigrée en France à l'orée du XXe siècle alors qu'elle ne s'était jamais aventurée bien loin de son village. Idiss s'en va pour la capitale des Lumières afin de rejoindre son mari Schulim et ses deux fils, partis quelques années plus tôt en éclaireurs. Son arrivée par le train depuis Vienne, en compagnie de sa fille Chifra, est un grand moment. Idiss s'adapte volontiers à la vie parisienne même si elle souffre d'un double handicap : non seulement elle ne parle pas un mot de français, mais elle est analphabète. Ses plus grandes satisfactions lui viennent alors de Chifra, devenue Charlotte. La fillette, inscrite à l'école publique, bénéficie du soutien d'un instituteur qui lui fait aimer La Fontaine et Molière. Bientôt elle parle français sans accent. Robert Badinter signe un portrait extrêmement émouvant. Lire la suite

244 pages |  | Format: 0x0

Chapeau

A l'âge où certains livrent leur autobiographie, Robert Badinter demeure, lui, dans la discrétion qui le caractérise en écrivant la vie de sa grand-mère dans un livre vrai et émouvant.

Haut de page