J'ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu

Philippe de Villiers

Eurosceptique notoire, Philippe de Villiers livre sa vérité sur une Union à laquelle il ne croit guère. Elle est bâtie, assure-t-il démonstration à l'appui, sur une série de mensonges, de mises en scène, de faux-semblants. Les pères fondateurs étaient soit payés, sinon manipulés, par les Américains en général et la CIA en particulier, soit compromis avec l'Allemagne, voire avec les nazis, durant les heures les plus noires de l'Histoire. C'est l'ancien Premier ministre du général de Gaulle, Maurice Couve de Murville, qui avait prononcé devant lui la phrase dont il a fait le titre de son ouvrage. Comme toujours, Philippe de Villiers a choisi un ton enlevé et polémique pour raconter son enquête. Le résultat, très éloigné du « politiquement correct » en vigueur, est tout à la fois passionnant et effrayant. Ce pamphlet original a le mérite de relancer, sur de nouvelles bases, un débat jamais éteint sur l'Europe, ses faiblesses et ses tyrannies. Lire la suite

416 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 153x235

Haut de page