L'amour est aveugle

William Boyd

Nous sommes en 1894. Malgré son jeune âge, Brodie Moncur, fils d'un terrifiant pasteur, est accordeur de classe internationale chez Ainsley Channon, fabricant de pianos à Edimbourg. A la demande de son patron, Brodie fait ses adieux à son pays natal et part pour Paris où les affaires du magasin, dirigé par le fils Channon, périclitent. Brodie a une idée de génie : rétribuer 50£ par concert un virtuose qui acceptera de jouer sur un Channon et le rendra public. John Kilbarron, le « Liszt irlandais », un pianiste alcoolique sur le déclin, est le seul à accepter l'offre. Brodie fait ainsi la connaissance de sa maîtresse, la soprano Lydia Blum, « Lika », dont il tombe désespérément, douloureusement amoureux. Mais Malachi, le frère de John, un peu trop gourmand sur le plan financier, veille à la respectabilité de la jeune femme. Licencié, Brodie accepte pourtant d'accompagner John et Lika à Saint-Pétersbourg... Lire la suite

504 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 145x220

COUP DE CŒUR
Captivant, délicieusement surprenant, L'amour est aveugle est un livre à ne pas manquer. Pour son originalité tout en finesse, sa peinture pittoresque du monde au début du XXe siècle, sa virtuosité de l'art musical, son analyse d'une passion amoureuse sur laquelle plane le sombre et dangereux nuage de la trahison. C'est aussi un formidable roman d'aventures, un orage d'émotions romantiques par un maître reconnu dans ce domaine. William Boyd, le plus francophile des écrivains d'outre-Manche, auteur de quinze grands romans depuis le début des années 1980, est aussi le Protée de la littérature britannique, tour à tour professeur à Oxford, critique, scénariste et réalisateur de cinéma.

Haut de page