La France sous l'Occupation

Julian Jackson

Paris, 1940 : les Allemands, jeunes, beaux et bronzés, portent des appareils photos aussi souvent que des fusils et cèdent volontiers leurs sièges dans le métro. La France est soumise à la répression du régime de Vichy, qui ouvre en moyenne 350 000 lettres par semaine et met les conversations téléphoniques sur écoute. Hostile aux Allemands et plutôt favorable à Pétain, la population risque quelques plaisanteries (« La collaboration, c'est : donne-moi ta montre, je te dirai l'heure ») et se réfugie au cinéma ou à la pêche. Bien peu s'insurgent contre la loi du 3 octobre sur le statut des Juifs. Intellectuels et artistes inaugurent quant à eux une période faste de la vie culturelle parisienne. Puis le régime de Vichy se durcit. L'Occupation dure. Quelles sont alors les réactions des Français ? Mobilisant les recherches les plus récentes en France et à l'étranger, ce livre nous plonge au cœur des « Années noires » et en dresse une cartographie détaillée. Lire la suite

864 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 150x240

Julian Jackson
Julian Jackson, professeur à l'université de Londres, est spécialiste de l'histoire du XXe siècle français. Il est notamment l'auteur d'une biographie remarquée du général de Gaulle (2004) et d'Arcadie - La Vie homosexuelle en France, de l'après-guerre à la dépénalisation (2009).

Haut de page