Michel Peyramaure

Née en 1364 à Venise, Christine de Pizan n'a que quatre ans lorsqu'elle rejoint la cour de Charles V où son père, astrologue réputé, a été appelé. Mariée encore adolescente à un jeune savant picard, elle donne naissance à trois enfants avant que la maladie ne lui prenne son époux. Veuve à vingt-cinq ans, Christine se retrouve face à un dilemme : se remarier pour assurer l'avenir de sa famille ou se battre pour demeurer indépendante. Contre les mœurs de son temps, elle décide de vivre de ses écrits. Jusqu'à sa mort, de sa plume féconde et de sa remarquable érudition naîtra une soixantaine d'œuvres, en prose et en vers. Féministe, humaniste et pacifiste avant l'heure, elle sera la première à écorner les représentations misogynes dans l'art de son époque, à défendre l'amour courtois et à dénoncer les horreurs de la guerre. Sensible à la misère du peuple parisien, engagée dans son siècle, elle en a traversé toutes les tempêtes : la guerre de Cent Ans, la guerre civile opposant Armagnac et Bourguignons, la folie du roi Charles VI et les dévergondages de la reine Isabeau. Michel Peyramaure brosse le portrait d'une des héroïnes les plus admirables du Moyen Âge. Lire la suite

256 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 153x235

EXTRAIT
Informés par les franciscains, nous n'avons guère eu de mal à trouver notre chemin vers l'hôtel Saint-Pol, sur l'autre rive du fleuve. En suivant un ruisseau d'eau trouble aux odeurs nauséeuses, la Bièvre, nous nous sommes retrouvés devant la porte Saint-Victor et avons cherché le pont qui nous ferait passer rive droite. Il n'en existait pas. Pour un prix que la dame Francesca jugea exorbitant, un bac nous fit passer l'eau par l'étroit chenal séparant l'île Notre-Dame et sa cathédrale de l'île aux Vaches. Cette dernière, dans le brouillard, la pluie de novembre et l'approche du crépuscule, semblait déserte. Prise d'angoisse, je serrai Cristina contre moi lorsque les lourdes poussées du fleuve menaçaient de nous jeter, nous et nos chariots, dans les eaux boueuses et glacées.

Haut de page